Betta loves shetland shawl
I Knit

I *L o v e* Shetland – Mon premier châle en dentelle !

Début Janvier 2012, j’ai commencé un KAL dentelle pour débutante avec le groupe Raverlry « Les pipelettes Francophone ». On hésitait entre plusieurs modèles :

Haruni d’Emily Ross
Betta Loves Shetland Shawlette de Tiziana Sammuri
Thao de Melinda VerMeer
Swallowtail shawl  d’Evelyn A. Clark

Pour une première fois, nous recherchions un challenge technique, un patron qui propose des grilles aussi bien que les explications écrite mais surtout un coup de coeur esthétique, des motifs de dentelle qui nous plaisent avant tout !

Notre premier choix était le modèle Thao mais il ne proposait uniquement un patron avec grille et on voulait pouvoir avoir la possibilité de suivre le patron par écrit, ligne par ligne.

Notre choix s’est alors porté sur le modèle de Tiziana Sammuri. Il faut dire que tout ces patrons sont remarquablement bien écrit, très détaillé, une grille d’échantillon est même donnée pour tester les points avant de débuter le châle ! Si une modification est apporté au patron, tout le monde reçoit un mail avec le nouveau fichier PDF dans l’instant.

Techniquement, ce châle est un vrai challenge !! De la dentelle sur les rangs endroits ET envers ! Aucun moment de répis et de repos. Il faut rester concentrer tout le long.

Jusque là, tout le monde l’avait fait en Lace 2 ply, j’avais envie de Light Fingering. Non pas parce que la lace me faisait peur, mais plus par choix de texture, de densité et surtout, je l’avoue, parce que je mourrais d’envie de tester une laine…

La Malabrigo Sock couleur Ochre.

shetland lace

Compter, compter, compter, patience et détermination sont les maîtres mots clés de ce châle ! Défaire – Refaire / défaire – refaire est devenu un passage obligé pour achever ce châle, surtout pour la partie ne comprenant qu’essentiellement des jetés et des « double central decrease«  endroit et envers ! Je ne vous dirais pas combien de rangs j’ai du défaire, j’ai cessé de les compter au dessus de 15 !

Un vrai Everest à franchir, mon Everest !

Commencé le 17 Janvier, terminé le 17 Février, un mois durant lesquels j’ai douté, ou l’on m’a encouragé, aidé et remotivé à le terminer

Merci à toutes les pipelettes pour votre aide et soutient !!

A ce stade, je ne savais même pas si ce châle me plairait, si je le porterais, ayant un peu en préjugé que la dentelle, c’est pour les mamies, les personnes agées…

Une fois tombé des aiguilles, la dentelle n’a pas fière allure et l’on se dit que l’on a tant travaillé pour ça ! Et puis vient le blocage.

Le châle se transformant sous nos yeux tel un magnifique cygne !

shetland lace

Les motifs s’ouvrent et se révèlent.
Betta Loves Shetland Shawl
Photo Credit © Gregory Bendrihem

La sock a un tombé remarquable et apporte une petite brillance parfaite pour les châles.

shetland lace "Betta Love shetland shawl"
Photo Credit © Gregory Bendrihem

Qu’on le porte sous le manteau

Betta Loves Shetland Shawl
Photo Credit © Gregory Bendrihem

 Ou sur le manteau

betta loves shetland
Photo Credit © Gregory Bendrihem

Qui a dit que la dentelle ne pouvait pas être Rock and Roll et fashion ?!

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai définitivement changé d’avis sur la dentelle…. Et une chose est certaine, Betta Loves Shetland Shawlette fût mon premier châle et ne sera certainement pas le dernier !

Bon par contre, là tout de suite, j’ai comme qui dirait envie / besoin de tricoter quelque chose de plus simple, reposant avec du point mousse ou alors des kilomètres de jersey !!!

Betta Loves Shetland Shawlette

Malabrigo Sock Couleur Ochre

Aiguille de 4mm

Photo prise dans le Passage du Grand Cerf, Paris

Feux d’Artifice

61 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 − 2 =